Le retour au travail ? …et alors?

https://coachingsquare.com/coaching-mentoring-academy/wp-content/uploads/sites/5/2020/02/helena-lopes-UZe35tk5UoA-unsplash.jpg

Après les vacances, le retour au travail est parfois laborieux…

Dans notre monde boulimique d’activités, les vacances d’été permettent de relâcher la pression, faire le vide, faire redescendre le niveau de stress, et se regonfler à bloc pour retrouver son meilleur niveau de motivation et d’efficacité.  

Mais le jour où elles sont derrière soi ne manque jamais d’arriver. La vie professionnelle reprend le dessus et le retour au travail est souvent ponctué d’un « blues » exacerbé par une pléthore d’e-mails qui nous attendent. La fin des vacances d’été est donc un point d’inflexion important dans notre cycle annuel de gestion de notre énergie et motivation. Alors comment bien négocier ce virage ?  

Introduisez des changements dans votre routine de travail

Nous sommes des « êtres d’habitudes » ; elles nous rassurent d’un côté, et de l’autre, elles nous enferment dans une zone de confort qui s’amenuise au fil du temps. Nous pouvons améliorer de manière substantielle notre qualité de vie par de petits changements dans notre routine. La rentrée, c’est le meilleur moment de l’année pour changer nos habitudes, car on s’est déshabitué de notre traintrain quotidien avec le break de l’été. Vous pouvez commencer, par exemple, à :

  • Ne pas regarder vos emails au réveil ou à peine arrivé au bureau ; En zappant d’un email à l’autre, vous avez déjà ouvert des dizaines de boucles mentales sans pouvoir le plus souvent les refermer. Dès la 1ère heure de travail, vous générez un stress qui va drainer beaucoup d’énergie. Préservez ces premières heures de la journée pour réaliser des tâches qui vous demandent de la créativité et de la concentration.
  • Prendre un café chaque semaine avec quelqu’un que vous ne connaissez moins : cela peut faire varier votre perception de l’entreprise dans laquelle vous bossez. Cela vous amènera peut-être aussi de nouvelles idées ou opportunités professionnelles.  
  • Eviter les « lunch-clavier » ; si nous sommes parfois sous pression du temps, nous avons tous besoin de pause, aussi dans une journée. Profitez de celle de midi qui déterminera souvent votre efficacité de l’après-midi.

Une autre bonne résolution peut être de se consacrer à une activité constructive le matin avant le travail. Ce temps vous appartient, pas à votre employeur ! Il n’est pas question de se réveiller à 5h00 pour le plaisir d’être levé avant le soleil (tout le monde aime son lit…). Mais pour pouvoir pratiquer des activités qui sont reconnues pour avoir un impact positif sur notre état d’esprit, notre efficacité et notre niveau de bonheur. Vous pouvez dédier ces 20 ou 30 minutes à, soit :  

  • Faire un peu de yoga, méditer ou faire le vide pour mieux se concentrer ; les bienfaits de la pleine conscience pratiquée tous les jours sont maintenant scientifiquement avérés.
  • Prendre le temps d’écrire chaque matin, juste pendant quelques minutes pour vous recentrer sur ce qui est important. Vous pouvez par exemple : Noter 3 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant : vos proches, une bonne nouvelle, un bon moment passé… ; Noter vos pensées du moment ; votre objectif principal de la journée ; une citation qui vous motive ; une chose que vous avez lue ou apprise.

Et une fois arrivé au travail, pour reprendre d’un bon pied, deux conseils :

Focalisez sur vos objectifs : Pour satisfaire notre besoin d’appartenance, il arrive que nous cherchions à nous mêler du travail des autres, à comparer, et de là à jalouser, à critiquer. Ce sont des comportements qui visent inconsciemment à se rassurer, à sentir que nous avons de l’importance, de l’approbation. Mais ils sont terriblement demandeurs d’énergie.  Chacun a son chemin, ses qualités, ses capacités : rester concentré sur vos objectifs vous permettra de mieux gérer votre énergie.

Pratiquez la bienveillance : On a trop tendance à sous-estimer le pouvoir de la gentillesse dans le monde du travail : elle rime trop souvent avec « faiblesse », alors que la rime sonne mieux avec le mot « noblesse ». La bienveillance peut changer beaucoup de choses dans votre journée : Prenez l’habitude de remercier les gens qui répondent à vos mails en leur répondant quelque chose de sympa, quand vous allez à la photocopieuse ramenez les copies de votre collègue, offrez un café, un moment de discussion, un sourire, un bravo pour une réussite…
Des petites attentions peuvent faire de grandes différences au travail aussi.

Dernier conseil et pas des moindres car c’est sans doute le plus compliqué à appliquer :

Laissez le travail au travail : Conditionner son esprit à séparer réellement la vie professionnelle de la vie personnelle, c’est compliqué au début, et ensuite ça devient une évidence. Interdisez-vous de consulter vos emails professionnels à la maison ; planifiez des activités qui vous permettront aussi d’atteindre des objectifs privés. C’est ce qui va vous permettre d’entretenir votre santé psychologique, votre résilience et votre énergie jusqu’aux prochaines vacances.

Nous ne disons pas que cette rentrée va être agréable et douce, mais mettez toutes les chances de votre côté, et vous vivrez de manière heureuse et détendue ces moments-là aussi. Et si besoin en est, demandez l’appui d’un coach qui pourra vous accompagner dans ces moments qui peuvent transformer une vie. Belle rentrée !